Rechercher
  • Bertrand Perret

A l'étroit (un des douze thèmes proposés aux participant.e.s)

En proposant cet axe de travail aux patient.e.s, j'avais envie de faire émerger de leur part les situations d'inconfort qu'ils rencontrent fréquemment dans leurs vies : soit parce que les objets qu'ils utilisent soit parce que l'environnement qui les entoure ne sont pas toujours adaptés à leur morphologie, à leur gabarit, à leur pointure, etc...


De cette manière, je souhaitais montrer que bien des choix effectués par les marques, l'industrie ou même les services publics (dimensions de l'habitacle des voitures ou des places assises dans les transports en commun, par exemple) rendent plus difficile la vie des personnes obèses ou en surpoids. Cet environnement leur renvoie ainsi régulièrement l'idée que leurs corps ne sont décidément pas conformes à ce qu'ils devraient être. Il suffit pourtant d'observer la situation aux États-Unis pour réaliser que ces morphologies ont désormais été intégrées dans la conception de la plupart des équipements et des espaces. C'est donc bien un choix de société - en partie inconscient - que de prendre en compte ou d'exclure certaines catégories de personnes en fonction de leur corpulence.

0 vue0 commentaire
  • Facebook
  • Instagram